Nous allons, dans cet article, voir quelques normes qui définissent la température requise pour le transport des marchandises alimentaires ainsi que quelques normes techniques concernant les camions et les caisses de transport.

Pour commencer, citons quelques normes évidentes

Les parties intérieures du box, y compris le toit et le sol, doivent être réalisées dans des matériaux résistants à la corrosion, étanches, imputrescibles et faciles à nettoyer, laver et désinfecter.

Les murs intérieurs et les plafonds doivent être lisses et continus, sans fissures ni angles qui rendent difficile le nettoyage, le lavage et la désinfection, et être exempts d’aspérités, à l’exception de tout ce qui est nécessaire aux équipements et dispositifs de fixation de la cargaison. Ces appareils doivent également être faciles à nettoyer, laver et désinfecter.

Les matériaux de toute nature, susceptibles d’entrer en contact avec les produits transportés, doivent être conformes aux dispositions légales en vigueur et ne pas pouvoir altérer les produits ou leur conférer des propriétés nocives ou anormales pendant leur durée de vie.

Les caisses des véhicules dédiés au transport de denrées et produits alimentaires doivent être à tout moment en parfait état de conservation, d’hygiène et de propreté, donc si nécessaire elles doivent être lavées, désinfectées et, le cas échéant, désodorisées, avant de procéder à Votre charge.

Qu’en est-il à la désinfection des véhicules

La désinfection des caisses, réservoirs ou conteneurs des véhicules doit être effectuée par du personnel qualifié avec les procédures appropriées, en respectant les prescriptions d’utilisation recommandées pour chaque désinfectant, en particulier lorsqu’il est appliqué sur des surfaces pouvant entrer en contact avec des aliments. En aucun cas les véhicules contenant de la nourriture ou des produits alimentaires ne doivent être désinfectés.

Et la température alors ?

Le transport réfrigéré ou congelé des différents types de produits alimentaires doit être effectué en respectant les températures maximales établies par la réglementation applicable pour chacun d’eux.

Des véhicules isothermes, normaux ou renforcés, peuvent être utilisés lorsque la durée du transport est limitée ou lorsque la température ambiante est proche de celle requise pour le transport, à condition que la température des produits au moment du chargement soit égale ou inférieure à celle-ci. Au moment du déchargement, une fois le transport effectué, la température des produits ne doit pas être supérieure à celle requise pour celui-ci, compte tenu, le cas échéant, des tolérances admises.

Dans le transport de produits congelés, ainsi que lorsque cela est nécessaire dans le transport de produits réfrigérés, la température, au moment du chargement, doit être celle correspondant à celle requise pour le transport.

Différentes denrées ou produits alimentaires peuvent être transportés simultanément à condition que les températures de transport de chacun, fixées dans les réglementations spécifiques correspondantes, soient compatibles entre elles.

A l’intérieur des véhicules de transport, la charge doit être arrimée de manière à assurer convenablement, le cas échéant, la circulation de l’air.

Qui est responsable de la conformité des normes ?

Il appartiendra au transporteur de se conformer aux dispositions du présent règlement en tout ce qui concerne l’état technique et sanitaire des véhicules et de leurs box.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =